Voulx

VOULX

Voulx, dont le  nom d'origine celtique est "Faulx", semble moins touché que les villages voisins par les grands événements historiques. Au Moyen Âge, ses terres sont partagées entre les chanoines de Saint-Jean de Sens, l'abbaye de Villechasson et le Seigneur de Diant. Elles sont par la suite placées sous la protection directe du roi de France, qui y établit l'une des cinq prévôtés du Gâtinais. Bâtie sur le penchant d'un coteau et arrosée par l'Orvanne, Voulx fut autrefois fortifié pour se protéger des pillages.

L'Eglise  Notre-Dame de l'Assomption: Avant de devenir église, cet édifice servait de prieuré à l'ordre de Saint-Benoît. Le clocher en pierre se termine par un toit « à quatre eaux », avec tourelle extérieure.

Eglise Notre-Dame de l'Assomption DB (5)

L'ancienne Maison des Dîmes: Cette maison sert, à l'origine, de centre de perception des dîmes, impôts en nature versés par les habitants à l'Église. Les dîmes de Voulx reviennent en partie à l'abbaye Saint-Jean de Sens.  L'ensemble comprend deux bâtiments, cette maison, servant vraisemblablement aussi de domicile au décimateur, et une grange, de plan carré, réservée au stockage des biens.

Maison des Dimes JD

La Maison Directoire: Cette demeure, appelée aussi château de Bois-Millet, est construite sur la base d'un château fort datant de la fin du XVIIe et du début du XVIIIe siècles. Caractéristique des constructions de la période du Directoire (particulièrement rares dans la région), l’architecture de cet édifice séduit par la rigueur architecturale de l'ordonnance des façades, et la simplicité raffinée de ses décorations.

 Maison directoire- château Bois Millet DB (6)

A VOIR AUSSI:

4 lavoirs au fil de l'Orvanne: lavoir des Vannes, du Pont Marie, du Moulin et des Foulons

voulx 26