Thoury-Ferrottes

THOURY FERROTTES

Thoury est mentionn√© au XIe si√®cle "Tohirei", c'est une possession de l'archev√™que de Sens, devenue terre royale puis √©rig√©e en ch√Ętellenie, situ√©e dans la vall√©e de l'Orvanne.

L' √©glise Saint-Pierre et Saint -Paul ( XIIe si√®cle) ¬†a √©t√© ravag√©e par la guerre de Cent Ans et remise en √©tat en 1350 sur ordre de Charles V. Les derni√®res restaurations datent du XIXe si√®cle, hormis le clocher restaur√© en 1995.. Une peinture repr√©sentant le Christ remettant les clefs √† Saint Pierre, est sign√©e et dat√©e de Frater Ludovicus Deslignes, cordelier, 1769. Le donateur, Pierre de la Fl√®che et ses armoiries, figurent au bas du tableau (class√© en 1908). Ins√©r√©e dans le sol devant la marche du chŇďur, une dalle fun√©raire repr√©sente un seigneur non identifi√©, malgr√© la pr√©sence de 2 blasons situ√©s sous l'effigie.

Eglise Saint Pierre et Saint Paul DB (1)

La Ferme de la Forteresse ¬†(XIe - XVIIIe), est une ancienne r√©sidence des seigneurs de Thoury et de F√©rottes situ√©e √† proximit√© de l'ancienne motte f√©odale encore visible. ¬†Retir√©e du village, l'actuelle ferme fortifi√©e a √©t√© b√Ętie sur l'emplacement d'un ch√Ęteau fort. ¬†La maison seigneuriale a disparu mais il reste la tour du pont-levis et deux tours carr√©es. La Ferme accueille aujourd'hui un club de golf et un restaurant.

Domaine de la Forteresse -site

le Menhir dit de la Pierre Cornoise, également appelé  la  Pierre Cordière, témoigne d'une présence humaine dès le néolithique. Ce menhir taillé au marteau, s'enracine d'un mètre dans le sol. Une tradition dit que cette pierre aurait été élevée sur la tombe d'un général mort au VIe siècle dans la bataille entre Thierry, roi de Bourgogne et Clotaire, roi de Soissons.

A VOIR AUSSI: les moulins à aubes et les lavoirs